une passion tardive

13047917_10208509461390676_4015779421568686015_oMireille ( son site http://missterre.fr sculpte depuis une quinzaine d’années et nous cuisons ensemble nos pièces suivant la technique du raku.
Pour ma part, j’ai eu le coup de foudre pour la poterie lors de vacances en Crête en mai 2014 en voyant un artisan sur son tour de potier. 
A peine rentré dans la Plaine du Rhin, j’ai cherché et trouvé un maître de stage formidable à Muttersholtz (merci Patricia MARINO). 
Après une quinzaine d’heures de formation, j’ai acheté mon tour, monté mon petit atelier et je me suis lancé en août de la même année.
Maintenant dans la maison, 2 ateliers ! Mireille au premier étage et moi dans la dépendance.DSC_0007

Et depuis, lorsque les 5 petits-enfants m’en laissent le temps, je tourne, je tournasse, j’émaille et je recuits en raku en même temps que les pièces de Mireille.
Quelques demi-journées supplémentaires de formation en Belgique courant septembre 2015, m’ont permis de corriger de nombreuses erreurs mais je me rends bien compte que mes marges de progression sont encore énormes, que dis-je, monstrueuses, abyssales. Il faut parait-il 10 ans pour maîtriser un tour !
Je pédale dans l’argile grave mais je persiste et j’aime ça !

Maintenant une partie de notre salle d’exposition est consacrée à la poterie, reste plus qu’à remplir les étagères !
Gilbert